IN LIBRIS

Panorama des livres d'écrivains de science-fiction et de fantastique avec le texte de la quatrième de couverture.

Vagabond (Le) par Fritz LEIBER
D'abord, personne ne s'aperçut de rien. Personne, sauf une poignée de savants qui incriminèrent leurs instruments, sauf un automobiliste qui raconta avoir vu danser les étoiles et qu'on crut pris de boisson. Puis il surgit dans le ciel et on l'appela le Vagabond. Il était aussi gros que la Terre et à peine plus loin que la Lune. Il multiplia par 80 la hauteur des marais ; il réveilla les volcans ; personne sur la Terre ne put continuer à l'ignorer. Pour beaucoup d'hommes ce fut la fin, pour Paul Hagbolt ce fut la capture par le Vagabond et la rencontre de Tigrishka, la femme-chat venue du fond de l'espace.
Vermilion Sands par James Graham BALLARD
x
Vermine du lion (La) par Francis CARSAC
Un eclair dechira le ciel, et dans sa brêve lueur Stella entrevit le fauve : orangé, avec de rares bandes noires, iI lui parut nettement plus gros et plus trapu qu'un tigre terrestre. Puis, par contraste, le crépuscule se fit plus noir, et elle ne vit plus que deux yeux aux phosphorescences vertes.
Vieil Homme et la Guerre (Le) par John SCALZI
J'ai fait deux choses le jour de mes soixante-quinze ans : je suis allé sur la tombe de ma femme. Puis je me suis engagé. A soixante-quinze ans, l'âge requis, John Perry n'est pas le seul à intégrer les Forces de défense coloniale, billet pour les étoiles, mais sans retour. Rien ne le retient plus sur Terre. Combien d'années peut-il espérer vivre ? S'engager, c'est protéger l'expansion de l'humanité dans la Galaxie, retrouver une seconde jeunesse et, à l'issue du service, obtenir le statut de colon sur une planète nouvelle. Mais qu'advient-il réellement de ces recrues ?
Villes nomades par James BLISH
Depuis le XXI° siècle, l'antigravité permet à des villes entières de s'échapper de la Terre appauvrie. Aujourd'hui, c'est Scranton qui prend son essor. Chris, un jeune homme d'un village voisin, est embarqué malgré lui. Travailleur non spécialisé, il fera partie du lot d'émigrants que Scranton va échanger contre des machines. Sur New York, où il est débarqué comme une marchandise, les simples passagers comme lui n'ont qu'une durée de vie éphémère. Mais si un talent particulier le rendait indispensable à la cité, il deviendrait un citoyen et aurait droit à la « drogue de longue vie »... Second volet d'une tétralogie qui forme, avec Aux hommes les étoiles, La Terre est une idée et Un coup de cymbales, la célèbre chronique des Villes nomades.
Voie des rois (La) par Brandon SANDERSON
Roshar, monde de pierres et de tempêtes. Des siècles ont passé depuis la chute des Chevaliers Radieux, mais leurs avatars, des épées et des armures mystiques qui transforment des hommes ordinaires en guerriers invincibles, sont toujours là. Pour elles, les hommes s’entre-déchirent. Dans le paysage dévasté des Plaines Brisées, Kaladin, enrôlé de force, lutte dans une guerre insensée qui dure depuis dix ans, où plusieurs armées combattent séparément un unique ennemi. Dalinar Kholin, chef de l’une de ces armées, est fasciné par un texte ancien appelé La Voie des Rois. Hanté par des visions des temps anciens, il commence à douter de sa santé mentale. De l’autre côté de l’océan, la jeune et ambivalente Shallan apprend la magie, et découvre certains secrets des Chevaliers Radieux...
Vol du dragon (Le) par Anne Mc CAFFREY
x
Voyage au centre de la Terre par Jules VERNE
Le professeur Lidenbrock est persuadé d'avoir découvert le chemin qui mène au centre de la Terre. Accompagné de son neveu Axel, l'impétueux géologue part en Islande. Là, au fond d'un volcan, les deux explorateurs et leur guide s'enfoncent dans les entrailles mystérieuses du globe. Un voyage d'une folle audace, véritable défi lancé à la science.
Voyageur imprudent (Le) par René BARJAVEL
« Je réglai mon appareil pour un voyage de cent mille ans dans le futur et appuyai sur le bouton... » « J'arrivai couché. Deux trous ténébreux se promenaient au-dessus de mes lunettes : les naseaux d'un monstre occupé à me flairer ! Terrifié, j'allais appuyer sur le bouton de retour quand je reconnus le mufle d'une vache. Je fus saisi de stupeur : son corps n'était qu'une mamelle qui pendait entre quatre pattes raides. J'évaluai sa contenance à quatre cents litres environ. Ronde et rosé, elle ressemblait à un monstrueux sein de femme. Un bruit me fit tourner la tête. Et je vis le premier homme de l'an cent mille. Il venait vers moi. Il ne semblait pas me voir... » Tel est le début du rapport de Pierre Saint-Menoux sur son voyage au 1.000ème siècle. Mais cette exploration lointaine n'est qu'une des multiples aventures du Voyageur Imprudent dans le passé et le futur.