IN LIBRIS

Panorama des livres d'écrivains de science-fiction et de fantastique avec le texte de la quatrième de couverture.

Oeil dans le ciel (L') par Philip K. DICK (1955)
Huit personnes ont été précipitées dans un faisceau de protons d'un accélérateur de particules. Huit miraculés qui s'étonnent de revenir à la vie normale. Normale ? L'est-elle vraiment ? Jack et Marsha, sa femme, ressentent une sorte de gêne indéfinissable, comme si tout, autour d'eux, était bizarre, irréel. La réalité semble se fissurer, le quotidien se craqueler. Comment un essaim de sauterelles peut-il surgir de nulle part ? Pourquoi attaque-t-il Jack ? Mais surtout, pourquoi le visage et le corps de Marsha se déforment-ils monstrueusement ? Les rescapés sont-ils encore des hommes ou des simulacres ? La réalité n'a-t-elle pas fait place à un délirant monde de cauchemars, où les règles de notre univers n'ont plus cours, où tout est possible, même, dans le ciel, la présence de l'œil de Dieu qui surveille
Oms en série par Stefan WUL
C'est l'animal préféré d'une jeune draag : un petit om rose et blond, appelé Terr, dont l'intelligence est extraordinaire. Mais un jour, Terr brise sa chaîne dorée et parvient à s'échapper. Alors commence la grande aventure parmi les oms sauvages... Jusqu'au jour où les draags décident de supprimer tous ces animaux familiers. Terr pourra-t-il échapper à ce carnage effrayant et prouver que les oms sont des êtres intelligents ?
Options par Robert SHECKLEY
Les Entreprises Robert Sheckley présentent : L'odyssée de Tom Mishkin Mishkin, l'idiot, le cosmonaute raté, s'échoue sur Harmonia à la suite d'une panne. Rien de très grave, en apparence. Mais Harmonia, planète-cerveau, renferme mille pièges. Et quand on n'a pour seul compagnon qu'un robot-tarentule, mal embouché, la recherche d'une minable pièce de rechange se transforme en odyssée. On rencontre en chemin des tas de créatures fabuleuses, y compris plusieurs autres versions de soi-même. Options, c'est la promenade philosophique de l'homme et du robot aux confins de l'espace intersidéral et de l'espace mental. Options, c'est l'intrusion du zen dans la science-fiction. Options, c'est un voyage qui n'a pas de fin, un trip cosmicomique.
Ora:cle par Kevin O'Donnell
Depuis que les Dacs ont envahi la Terre, il est dangereux de sortir de chez soi. Même pour se promener sur son balcon. Ils ont, en effet, la fâcheuse habitude de se livrer à la chasse à l'humain. Mais aussi, pourquoi quitter son appartement électronique, super-automatisé, branché sur le monde entier à travers tous les réseaux informatiques et alimenté à domicile par transmateur, une espèce de vire-matière ? C'est bien la question que se pose le paisible Aël Elcatravain, un des experts secrets d'ORA : CLE Opinions, Recherches, Avis : Consultants par Liaison Électronique — jusqu'à ce qu'on essaie de le tuer chez lui. Et de menacer la douce Emdée Aussincante, sa tendre épouse. Kevin O'Donnell évoque dans ce roman haletant la vie quotidienne dans un monde de l'avenir proche, informatisé à l'extrême, de la veine des célèbres Sur l'onde de choc et Tous à Zanzibar de John Brunner
Orange mécanique par Anthony BURGESS
Le décor inquiétant de cette fable anti-utopiste est bien connu : c'est celui de la banlieue concentrationnaire qui va recouvrir peu à peu la surface habitable de la planète. Une immense zone urbaine d'ennui, de désolation et de peur. Sur ce monde déshumanisé et ses habitants asservis, Alex, le voyou au charme pervers féru de musique classique et de langues anciennes, entend régner par la violence et la terreur. À la tête de sa horde adolescente, il matraque, viole, brûle, torture, et s'acharne à détruire une société programmée pour le bonheur et le progrès. Un jour, il est arrêté et envoyé en prison. Afin de faire écourter sa peine, il se porte volontaire pour une thérapie révolutionnaire financée par le gouvernement dans le cadre d'un programme expérimental d'éradication de la délinquance où des psychanalystes l'emploient comme cobaye dans des expériences destinées à juguler la criminalité. Il s'agit d'amener Alex à associer certains stimuli (des scènes de violence ou de sexe projetées sur un écran qu'il est forcé de regarder) aux douleurs provoquées par les drogues qu'on lui administre au cours de ce traitement. Après sa remise en liberté, il apparaît totalement inadapté et sans défense face au reste de la société. Chassé et agressé par tous, il se réfugie chez un homme, qui se révèle une de ses anciennes victimes. Celui-ci, désireux d'affaiblir le gouvernement en place et de se venger d'Alex, décide de le pousser au suicide. La tentative échoue. Alex est finalement sauvé et pris en charge par le ministre de l'Intérieur.
Orbite déchiquetée (L') par John BRUNNER
New York 2014. Depuis la grande révolte noire des années 80, la guerre raciale demeure latente, attisée par les Gottschalk, maffia qui contrôle entièrement le marché des armes Mais les Gottschalk eux-mêmes sont divisés. Alors que certains s'en tiennent aux armes classiques, d'autres voudraient lancer sur le marché des armes révolutionnaires terrifiantes, en utilisant le bon vieux principe qui pousse les hommes à s'équiper toujours davantage : vendre moins cher et d'abord aux Noirs, pour que les Blancs prennent peur et achètent à n'importe quel prix. Quelques citoyens essaient pourtant de garder la tête froide et parmi eux un mouchard, deux médecins, un sociologue déchu, une « pythonisse ». Un angoissant roman de politique-fiction servi par une technique d'écriture audacieuse et moderne.
Ose par Philip José FARMER
La planète Ose a été colonisée par des Terriens qui, depuis, la partagent avec les espèces locales, les Horstels, les Dragons, les Licornes, les Mandragores et les loups-garous. Les Horstels sont humains à un détail près, mais la société puritaine qui s'est établie sur Ose les considère comme des ahimaux. Certes, ils ont un langage, une histoire, des arts et ils vivent en société, mais une épaisse toison pareille à la queue d'un cheval tombe de leurs reins. Qui plus est, ils vivent nus. La Tradition punit de mort le crime de bestialité, c'est-à-dire la passion d'un homme pour une femelle horstel. Mais R'li est si belle que Jack Cage est pris de doute : la Tradition serait-elle mensongère ? Les Horstels ne seraient-ils pas humains ?