IN LIBRIS

VINGT MILLE LIEUES SOUS LES MERS

Roman d'aventures de Jules Verne 1828-1905, publié en 1870. Il fait suite aux Enfants du capitaine Grant et se complète par l'Ile mystérieuse.

Un monstre marin de proportions gigantesques ayant été signalé dans divers parages, une expédition s'organise à bord de la frégate américaine « Abraham Lincoln » -expédition à laquelle participent le naturaliste français Aronnax et son fidèle domestique Conseil. Une fois parvenue en vue du monstre qu'elle a pour mission de prendre en chasse, la frégate se trouve presque entièrement submergée par une vague monumentale, qui précipite Arronnax, Conseil et le harponneur Ned Land sur le dos du monstre. Celui-ci s'avère être un sous-marin, le « Nautilus ». Recueillis à bord du « Nautilus », les trois hommes y séjourneront prés de dix mois. Le capitaine Nemo, qui a conçu les plans du « Nautilus », paraît, ainsi d'ailleurs que son équipage, farouchement hostile au commerce des hommes. En compagnie de cet énigmatique personnage, nos trois héros passent sous l'isthme de Suez (non encore percé à l'époque), aperçoivent la mystérieuse Atlantide et ses trésors engloutis, se battent contre des cannibales et des poulpes géants, chassent dans les forêts sous-marines et assistent à un enterrement dans un cimetière de coraux. A leur nostalgie de la terre s'ajoute l'horreur que leur inspire leur hôte, du jour où celui-ci fait couler, de sang-froid, un navire et tout son équipage. On découvre alors la véritable identité du capitaine Nemo, prince hindou que les Anglais ont jadis dépossédé et frappé dans ses affections les plus chères, et qui désormais poursuit ses ennemis de sa haine. Ned Land, Aronnax et Conseil décident enfin de s'enfuir et, s'étant embarqués à bord d'une chaloupe, sont arrachés des flancs du sous-marin par le Maelstrom. Sauvés par miracle, ils abordent dans une des îles Lofoten d'où ils regagneront la France.

Ce roman, un des meilleurs de Jules Verne, est d'une surprenante fantaisie dramatique. La figure du capitaine Nemo, qui sanglote (levant le portrait d'une jeune femme et de deux enfants après avoir froidement assisté au naufrage qu'il a lui-même ordonné, fournit de l'or aux insurgés grecs et plante son drapeau noir au cœur de la région antarctique, est fort voisine de celle du héros romantique et n'est pas sans rappeler le « surhomme » cher à la littérature de l'époque.