IN LIBRIS

João Guimarães ROSA

Écrivain brésilien (Cordisburgo 1908 – Rio de Janeiro 1967). Son expérience en tant que médecin dans le Minas Gerais et de diplomate (à Hambourg, à Bogotá, à Paris) ont grandement marqué son œuvre littéraire.
Utilisant d'une langue qui mêle néologismes et archaïsmes dialectaux des hautes terres du Nord-Est brésilien, il tendit à une concision toujours plus grande dans ses nouvelles :
Sagarana, 1946 ;
Corps de ballet, 1956 ;
Tutaméia, 1967

Son chef-d'œuvre est le roman Diadorim (Grande Sertão : Veredas, 1956). Une œuvre, novatrice par son langage et sa structure, qui puise aux sources mythiques de la conscience brésilienne.