IN LIBRIS

AUTANT EN EMPORTE LE VENT


[Gone With the Wind]. Unique roman de Margaret Mitchell (1900-1949). Publié aux Etats-Unis en 1936, en France eu 1939, sujet d'un film (1940) qui connut un grand succès. Autant en emporte le vent fut et reste un best-seller mondial (traduit en 16 langues). Il valut à son auteur une extraordinaire popularité et le prix Pulitzer 1937.

Le roman de Margaret Mitchell raconte la vie de Scarlett O'Hara, née d'une mère de l'aristocratie de la Côte de Géorgie et d'un père de souche Paysanne irlandaise. Elle a hérité le charme de l'une et de l'autre la résolution et le cran qui lui permettront de survivre aux tragédies de la guerre de Sécession. Jolie, gâtée, égoïste. Scarlett atteint l'adolescence pour voir la Guerre Civile détruire l'avenir auquel son éducation l'a préparée. Après la chute d'Atlanta, elle revient à la plantation familiale que par son adresse et son obstination elle sauve. Mais Scarlett se durcit. Elle a côtoyé la famine et jure qu'elle n'aura plus jamais faim. Dans l'agitation et la fièvre qui suivent la Guerre Civile, elle se fraie un chemin vers l'opulence. Elle se sert de toutes les armes.

Mélanie, sa meilleure amie, refuse au contraire de rompre avec son idéal. A côté de Scarlett et Mélanie, vivent deux hommes qui les aiment : Ashley Wilkes, pour qui le monde a changé avec la défaite d'Appomattox et Rhett Butler, forceur de blocus et canaille plein de charme, qui est attiré par Scarlett parce qu'elle n'a pas plus de scrupules que lui. L'histoire reflète tout le drame du Sud américain pendant et après la guerre. La rudesse et la force des montagnes rouges de la Géorgie du Nord se retrouvent dans les nombreux personnages d'un récit foisonnant et dramatique — qui est à la fois l'histoire de la destinée volontaire de Scarlett et le tableau d'un moment de l'histoire américaine. A travers heurs et malheurs, l'amour violent de Scarlett et de Rhett dessine une courbe romantique.

Il y a dans ce livre tous les éléments romanesques-types, ceux que Dumas et Balzac ont introduits, à des niveaux différents et avec des moyens différents, dans la littérature mondiale — éléments mis en œuvre par un écrivain qui avait le génie du récit et un sens infaillible de la construction dramatique.