IN LIBRIS

LESAGE

Alain René LESAGE, romancier et auteur dramatique français, né à Sarzeau (Morbihan) en 1688, mort à Boulogne-sur-Mer en 1747. Orphelin, ruiné par ses tuteurs, il vécut, assez pauvrement, de ses gains d'homme de lettres. Il commença par adapter un médiocre ouvrage grec, les Lettres galantes d'Aristénète (1695), traduisit un certain nombre de pièces espagnoles (Théâtre espagnol ; 1700, etc.). En 1709, il fait jouer une comédie bouffe spirituelle, Crispin rival de son maître, et publie, en imitant le cadre et un certain nombre de détails d'un roman espagnol de Guevara, un roman satirique, le Diable boiteux. En 1709 également, il fait jouer, malgré les efforts des financiers dont elle attaquait les malhonnêtetés, la pièce de Turcaret. De 1715 à 1735 il donnait les quatre volumes de l'Histoire de Gil Mas de Santillane où il s'inspire également, dans une certaine mesure, de modèles espagnols. Il faut ajouter à ces œuvres des romans d'aventures et de satire de moindre intérêt (dont le Bachelier de Salamanque, 1736) et un certain nombre de piécettes composées, avec la collaboration de d'Orneval et Fuzelier, pour les troupes bouffonnes du théâtre de la Foire.

L'originalité de Lesage est d'avoir porté au théâtre la satire sociale, avec Turcaret. Sans doute on trouve cette satire sociale chez certains prédécesseurs de Lesage (Hauteroche, Dancourt, etc.), mais elle est beaucoup plus rapide et superficielle. Au contraire dans la comédie de Lesage, adroitement intriguée, il y a une image vigoureuse et brutale de l'homme d'argent et des parasites qui l'exploitent. Dans le roman, Gil Blas continue la tradition du roman d'aventures. Le cadre espagnol n'est qu'une apparence. C'est en réalité de la vie et des mœurs françaises que Lesage nous a donné une image spirituelle et vivante. Surtout, réagissant contre le roman d'analyse abstraite mis à la mode par l'école classique (tel que la Princesse de Clèves), il nous en a donné une image réaliste, où apparaît dans tout son pittoresque la vie médiocre ou la vie vulgaire.