IN LIBRIS

LA CHAUSSÉE


(Pierre-Claude NIVELLE DE LA CHAUSSÉE), auteur dramatique français, né et mort à Paris (1692-1754). Sauf une tragédie, une tragi-comédie et une bouffonnerie, les dix-neuf pièces qu'il composa appartiennent à un genre nouveau dont il fut le créateur et qu'on appela, non sans malice, « la comédie larmoyantes » ; les principales sont :
la Fausse antipathie (1733) ;
le Préjugé à la mode (1735) ;
l'Ecole des amis (1737) ;
Mélanide, qui passa pour son chef-d'oeuvre (1741) ;
l'Ecole des mères (1744) ;
l'Ecole de la jeunesse (1749) ;
l'Homme de fortune (1751) ; etc.

Fondée sur la sympathie pour les infortunes humaines, cette comédie morale et optimiste, où l'élément tragique et l'élément comique sont fondus à doses à peu près égales, annonce par bien des côtés la comédie française de moeurs du XIXe siècle. Mais la faiblesse de son style et de sa versification a rejeté ces pièces dans l'oubli.