IN LIBRIS

LABICHE

Eugène-Marin LABICHE, auteur dramatique français, né et mort à Paris (1815-1888). Il donna en 1838 son premier et unique roman : la Clef des champs, et son premier vaudeville, composé avec Marc Michel : Monsieur de Coislin ou l'Homme infiniment poli. Doué d'une verve spirituelle poussée jusqu'à la bouffonnerie, inventeur d'une langue amusante, il fit rire Paris, la France et l'étranger, avec des comédies endiablées, telles que :
Embrassons-nous, Poitevine (1850) ;
Un garçon de chez Véry (1850) ;
le Chapeau de paille d'Italie (1851) ;
Un des éclats de rire du XIXe siècle ;
Edgar et sa bonne (1852) ;
L’Affaire de la rue de Lourcine (1857) ;
Le Voyage de M. Perrichon (1860) ;
Les Vivacités du capitaine Tic (1861) ;
La Poudre aux yeux (1861) ;
Célimare le bien-aimé (1863) ;
Un mari qui lance sa femme (1864) ;
La Cagnotte (1864) ;
La Grammaire (1867) ;
La Main leste (1867) ;
Le Papa du prix d'honneur (1868) ;
Le Plus heureux des trois (1870) ;
Les Trente millions de Gladiator (1875) ;
La Cigale chez les fourmis ; etc.
Ses pièces s'élèvent à une centaine environ, pour une très grande partie écrites en collaboration (avec Michel, Dumanoir, Clairville, Gondinet, Em. Augier), mais portant toutes la marque, qui fut la sienne, de la gaieté la plus vive et la plus naturelle, même lorsque s'y accumulent les situations les plus extravagantes et les quiproquos les plus invraisemblables. Ces pièces ont, en outre, un intérêt durable, par la vérité de l'observation, la finesse de certains détails et, à l'occasion — comme dans le Voyage de M. Perrichon — la profondeur de la philosophie. Labiche fut reçu à l'Académie française en 1880.