IN LIBRIS

GARNIER


Robert GARNIER, poète dramatique français, né à La Ferté-Bernard en 1534, mort au Mans en 1590. Dès 1566, il est reconnu comme poète lyrique et couronné aux Jeux floraux de Toulouse.

Il composé des tragédies :
Porcie, épouse de Brutus (1568) ;
Hippolyte, fils de Thésée (1573), une tragédie en vers qui reçoit de Ronsard une louange enthousiaste ;
Cornélie, épouse de Pompée (1574) ;
Marc-Antoine
(1578) ;
la Troade ou la Destruction de Troie (1579) ;
Hippolyte.

En 1580, il publie le premier livre rassemblant ses tragédies, parmi lesquelles Antigone (1580), imitée de Stace, de Sénèque et de Sophocle, manifeste le mieux son talent de dramaturge. Avec la tragi-comédie Bradamante, publiée en 1582, il invente le terme et le genre de la tragi-comédie, qui fleurira au XVIIe siècle.
Le chef-d'œuvre de Garnier demeure Sédécie ou les Juives (1583), où l'inspiration biblique, la vigueur de l'expression et l'invention des personnages laissent pressentir la grande tragédie classique, et tout particulièrement l’Athalie de Racine, écrite un siècle plus tard.

Ces pièces manquent de certaines qualités essentielles à l'œuvre dramatique : elles ont peu d'action, elles sont remplies par des monologues, des récits, des déclamations pédantes. Mais l'auteur s'y montre à l'occasion orateur et poète ; il excelle à frapper des vers vigoureux. Il possède un vif sentiment du rythme lyrique, et il a su écrire (les chœurs harmonieux (dans les Juives).