IN LIBRIS

BELLEAU

Rémy BELLEAU né à Nogent-le-Rotrou en 1528 et mort à Paris en 1577. Tout jeune encore, il est accueilli par Ronsard et participe au groupe de la Pléiade. Sa traduction du poète grec Anacréon, puis ses commentaires sur les Amours de Ronsard provoquent l'admiration du public lettré, tout comme son recueil champêtre, la Bergerie(1565-1572), où Belleau mêle harmonieusement la prose et les vers. Sa manière délicate et gracieuse de chanter la nature et les charmes de l'amour lui a valu de ses contemporains le titre de «Nouvel Anacréon».